Effectif

Dames 1 - Effectif

... lade FuPa Widget ...
SC Ell auf FuPa
... lade FuPa Widget ...
SC Ell auf FuPa

Dames 1 News

D1: Paul Wilwerding :« Finir sur le podium serait un succès »

Avec cinq victoires et deux défaites (face aux grosses écuries) depuis ce début de championnat, le SC Ell a réalisé un très beau démarrage. Rencontre avec Paul Wilwerding, entraîneur de longue date de cette équipe, qui ne compte pas faire de la figuration cette saison.

Pouvez-vous nous raconter un peu comment vous êtes arrivé à la tête de cette équipe ?

Cela fait déjà longtemps. C’est ma 16ème saison avec les dames D1 du SC Ell. Comment c’est arrivé ? L’équipe Dames du SC Ell a été créé en 2005. Le SC ELL (Seniors hommes 1 – division 2) a fait une superbe saison avec la montée en division 1 mais surtout son parcours en Coupe de Luxembourg était exceptionnel. Ma copine Tina Bourg, aujourd’hui devenu ma femme avec qui j’ai 2 enfants, voulait jouer au foot et pendant cette saison pleine d’euphorie à Ell, l’idée était née de faire une équipe Dames. Elle et d’autres filles ont fait de la pub dans les villages – surtout les cafés, il n’y avait pas encore Facebook ou Insta – dans notre voisinage avec le titre « Kick it like Beckham, à Ell». Ce film était assez récent et portait sur une fille qui voulait faire du foot. Il y a eu beaucoup d’intérêt, ce qui nous a surpris, et avec un ami, Alain Even, on a décidé de donner quelques séances d’entraînement jusqu’à jouer ce match amical contre Ettelbruck en mixte.

Comme tout se passait très bien, le comité du SC Ell a donné son accord pour la création d’une équipe Dames. On a cherché une entraineuse et on a engagé Marie-Hélène Papier-Leroy, parce que je ne voulais pas le faire moi-même, ma copine jouant dans l’équipe. Je donnais juste des coups de mains à l’entraînement lors de la première saison. Après la 2ème saison, l’entraîneuse a arrêté et, là j’ai repris l’équipe pour la saison 2007-2008 Et aujourd’hui je suis toujours là !

J’ai réfléchi plusieurs fois à s’il fallait du changement pour moi, pour le club et pour les filles, mais je suis toujours là, toujours aussi motivé et passionné. J’avais également quelques propositions de club pour entraîner leur équipe homme (de la 2e et 1ièredivision) mais j’ai toujours décidé de rester avec les Dames. Dans ma carrière d’entraîneur Ell, on a vécu quelques succès : on a joué 3 finales de Coupe des Dames, que nous avons remporté une fois, on a été vice-champion et également une fois champion du Luxembourg. Ces moments vécus ont apporté beaucoup de renommé au club d’une petite commune à l’ouest du pays.

Comment s’est passé ce début de saison, quels sont les objectifs affichés ? 

Notre objectif est de jouer le plus haut possible au classement, sachant qu’il y a pas mal d’équipes avec un très bon niveau. Finir sur le podium serait un succès, et c’est possible. On veut et on peut compliquer la vie « aux grosses écuries » du championnat. Notre équipe a beaucoup de potentiel, même si on ne fait pas mille transferts. En fait, on en a fait aucun pour la nouvelle saison. On a deux retours de blessures et on cherche toujours à intégrer des jeunes. On a essayé de faire des recrutements mais malheureusement on n’a pas réussi à convaincre les filles qui nous intéressaient.  

Le début de saison était au top. On voulait absolument démarrer avec 5 sur 5 avant d’accueillir Mamer. Il y avait des matchs plus difficiles et d’autres moins, mais on affronte chaque adversaire avec du respect une préparation comme il faut. Même si dans le public des gens disait que le SC Ell serait premier parce qu’il y avait que des matchs faciles…Mais gagner à Junglinster ce n’est pas facile, ni de rencontrer Wormeldange. Si on veut rester aves les équipes top alors il y a des matchs, contre des adversaires peut-être un peu en-dessous, qu’il faut gagner, c’est sûr, mais même contre ceux il faut jouer correctement. Maintenant, on a perdu Mamer et Bettembourg oui, mais surtout contre Mamer, le résultat ne reflète pas le déroulement du match. Malheureusement, une erreur d’arbitrage nous a couté cher. Certes, ça fait mal et on se sent désavantagé, mais nous tous, on commet des erreurs et une prochaine fois ce sera peut-être en avantage pour nous, c’est le foot.

Comment expliquez-vous ce démarrage au top ? 

L’équipe est vraiment soudée ! Le groupe est déjà ensemble depuis longtemps, mêmes les dernières arrivées sont déjà là plus de deux saisons. Elles sont presque toujours présentes aux entraînements et là, ça travaille ! Comme je l’ai dit ci-avant, on a beaucoup de potentiel, il ne manque pas grand-chose pour jouer constamment le haut du tableau et prendre des points contre les favoris.

Quels sont les axes d’amélioration de votre équipe aujourd’hui ? 

On a une équipe avec beaucoup de potentiel. Les filles forment vraiment une équipe soudée, chacune se donne pour l’autre. On a également des individualités très fortes, mais le point le plus fort c’est le collectif. Les filles sont à l’écoute et au niveau tactique suivent à 100% les consignes. Bien sûr il y a des éléments à travailler. Un point où on doit s’améliorer, c’est dans l’efficacité devant le but. On rate trop d’occasion de but et ça nous coute des points précieux. A part ça, les filles sont trop gentilles sur le terrain. Je ne veux pas avoir des filles qui sont là pour blesser des adversaires, mais montrer un peu plus de rigueur dans les duels. 

Est-ce que le championnat est plus relevé cette saison ?

Le championnat devient de plus en plus relevé, c’est sûr et encore plus à partir de la saison prochaine. Je suis dans le football féminin depuis longtemps, et je vois que le niveau a changé. Différents clubs, différentes philosophies, mais j’ai peur qu’on y aille trop vite et qu’on risque de perdre de nouveau des équipes dans le futur. C’est un bon niveau de foot, aller voir des matchs en Ligue 1, c’est chouette. Les recrutements de l’étranger font augmenter le niveau mais il ne faut pas oublier qu’il y a aussi beaucoup de jeunes luxembourgeoises qui ont eu une éducation de football dès le plus jeune âge et qui rentrent de plus en plus dans les équipes. Pour la suite, on verra. Chaque club a sa propre philosophie. Ce n’est pas à moi de juger les autres clubs. À Ell, on fait beaucoup de travail pour les féminines, pour voir ces jeunes jouer et rester à Ell (ou bien à l’étranger). Au SC Ell les Dames sont équivalent aux hommes, elles ont les mêmes conditions. Moi personnellement, je suis persuadé que cette philosophie est la meilleure pour notre club.

Qui voyez-vous champion en fin de saison ?

Franchement, je ne sais pas le dire. Il y a plusieurs équipes qui ont les capacités et ça se joue sur des détails. J’espère que ça restera intéressant jusqu’à la fin mais si je dois dire une équipe, c’est toujours le Racing favori. 

Interview réalisée par Betty Noel

MENTAL! La rubrique sport de MOIEN.LU

D1: Auslousung Coupe des Dames

Haut um Mëttwoch, de 14. September 2022, sinn zu Monnerech um Haaptsëtz vun der FLF déi eenzel Ronnen an de verschiddene Coupen ausgeloust ginn. Well souwuel eis Seniors 1 (0 - 6 géint den FC Syra Menster) wéi och eis Seniors Réserves (1 - 3 géint den FC Biekerech) hire Match verluer hunn, an domat raus sinn, hu mir ganz gespaant op d'Auslousung bei den Dammen gewaart.

Samschdes, den 3. Dezember 2022, spillen eis Meedercher an der 1/8-Finale vun der Coupe des Dames géint den FC Jeunesse Jonglënster. De Match gëtt zu Ell gespillt. Lescht Saison hunn eis Meedercher am Tour préliminaire vun der Coupe géint genau dee Géigner verluer an waren leider direkt raus, deemools allerdéngs auswäerts.

Mir wäerten alles maachen, fir dass et dëst Joer anescht ausgeet.

De Match ass am Kalenner agedroen.

-----

Hei sinn d'Matcher an der Iwwersiicht:

1/8-Finale Coupe des Dames

  • Sporting Mertzig – Differdingen-Luna
  • Rupensia Lusitanos Fels – SC Bettemburg
  • Swift Hesperingen - Ent. Rosport-USBC
  • US Rümelingen - Hosingen-Norden
  • Wintger-Wiltz – FC Mamer 32
  • Progrès Niederkorn – Racing FC Union Luxemburg
  • SC Ell – Jeunesse Junglinster
  • US Sandweiler – Alisontia Steinsel